Analyse des gènes ribosomiques des mollicutes : application à l'identification d'un mollicute non classé et conséquences taxonomiques

par Odile Grau

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Joseph Marie Bové.

Soutenue en 1991

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    La classe des mollicutes comprend 6 genres, définis en fonction de critères morphologiques, métaboliques, de taille de génome et de sensibilité a l'oxygène: mycoplasma, ureaplasma, spiroplasma, acholeplasma, anaeroplasma et asteroleplasma. En 1979, un mollicute, ppav, fut isolé de pommes atteintes par la maladie de la prolifération du pommier, et caractérise (il fut ensuite démontré qu'il n'était pas le mlo associé à cette maladie). Ses propriétés ne permirent pas de le classer dans un des genres de mollicutes. Représentait-il un genre nouveau? Nous avons apporté une réponse à cette question par le biais de la phylogénie. La séquence du rdna 16s de ppav a été déterminée, et comparée à celles d'autres mollicutes. Il existe, entre les rdnas 16s de ppav et de mycoplasma Iowae, un pourcentage d'homologie de 99,7. Ce résultat prouve que ppav appartient à l'espèce M. Iowae, bien que les tests sérologiques préliminaires ne l'aient pas mis en évidence. Ceci s'explique par l'existence, au sein de cette espèce, d'une diversité sérologique importante. Des tests complémentaires ont précisé que ppav appartenait au serotype J. Les résultats de déterminations de teilles du génome par pfge et une analyse critique des techniques employées pour les déterminations de tailles de génome ont montre que les mollicutes du genre mycoplasma ont une taille de génome variant de 570 a 1380 kb, et non se situant autour de 760 kb comme cela était admis. L'organisation et le nombre d'opérons ribosomiques ont été étudiés chez une vingtaine de mollicutes et 2 clostridia. Les gènes ribosomiques sont dans l'ordre eubactérien classique et ont un faible nombre de copies. Les signaux de transcription et de maturation ont été déterminés pour l'opéron ribosomique de M. Iowae et de S. Citri


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 191 p.
  • Annexes : Bibliogr. p. 141-168

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 91BX2.B-135
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 91BX2.B-135
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T910515
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.