Logiques socio-communautaires et loyautés politiques en Afrique : essai d'analyse de la construction de l'État au Niger

par Malam Souley Adji

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Claude Guyot.

Soutenue en 1991

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Reposant à la fois sur des fondements allochtones et sociocommunautaires, l'état nigérien est d'un type original situé à l'interface de la culture politique jacobine et africaine. L'interférence de la modernité politique occidentale avec la socio-histoire des espaces politico-lignagers nigériens, a tendu à produire un état marginal, à l'égard duquel les loyautés des acteurs et groupes sociaux ("dominants" et "dominés") paraissent paradoxales. En cela, la relative stabilité du pays ne tient pas seulement à la combinaison de la force au neo-patrimonialisme, mais aussi à la poursuite rationnelle de la communalisation politique coloniale par l'état nouveau, de stratégies paradoxales par les acteurs subalternes qui investissent ou travestissent le champ étatique, et cela y compris au temps colonial. Recourant à des concepts jusque-là peu courants dans la science politique africaniste, ce travail - essai de sociologie historique de l'état, entend, en définitive, apporter une lumière nouvelle à l'analyse des relations état/société civile et de l'action politique en Afrique, à travers l'exemple du Niger.

  • Titre traduit

    The logic of social communities and political loyalty in Africa. A contribution to the analysis of State-Building in Niger


  • Résumé

    Simultaneously based on foreign and local influences, the state of Niger is an original phenomena situated at the confluence of French and African political cultures. The interference of modern occidental polities with the social and political history of Nigerian societies has tended to produce a marginal state whose various actors and groups face a conflict as far as political loyalty is concerned. As a result, the country's relative stability is not only due to military and neopatrimonial practices, but also to the rational pursuit of colonial political communalization and paradoxal strategies by the new state and its subaltern actors. This study, based on (certain) concepts rarely exploited in the field of Africanist political studies, is an essay on the social history of the state, undertaken in the hope of shedding new light on the analysis of the relationship between the state and civil society in Africa and particularly in Niger.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (379 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTS 1991/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.