Luminescence du cuivre monovalent dans les solides isolants oxygénés

par Philippe Boutinaud

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Claude Parent.

Soutenue en 1991

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les proprietes spectroscopiques du cuivre monovalent dans divers solides isolants oxygenes sont analysees a la fois en fonction de la temperature et de la concentration. Les materiaux soumis a ces investigations sont des phosphates, a l'etat cristallise ou vitreux, ainsi que des oxydes de type delafossite. L'etude est completee par l'ensemble des donnees bibliographiques anterieures. Elle s'appuie par ailleurs sur des tentatives de modelisation utilisant la theorie des orbitales moleculaires. Envisage comme une sonde luminescente, l'ion cu#+ fournit plusieurs informations structurales importantes qui permettent de degager deux tendances essentielles: a) la recherche d'un environnement lineaire parmi les atomes d'oxygene premiers voisins; b) une grande facilite a former des agregats de dimension variable

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [4], 141 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 91.B-654
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 91.B-654
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.