Etude expérimemtale de structures spatiales chimiques : des ondes d'excitation aux structures de Turing

par Vincent Castets

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de DE KEPPER.

Soutenue en 1991

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous etudions des phenomenes d'auto-organisation spatiale resultant d'un couplage entre processus chimiques non lineaires et processus de transport diffusif dans divers reacteurs chimiques alimentes par des flux permanents de reactifs. En particulier, on analyse l'interaction entre ondes dans des trains d'ondes d'excitation se propageant dans un reacteur annulaire bidimensionnel ainsi que les transitions entre differentes structures de fronts reactionnels dans un reacteur contraint de maniere non uniforme. Enfin, nous presentons la premiere mise en evidence d'une organisation spatiale chimique resultant d'une brisure spontanee de la symetrie des conditions aux limites: ce sont les structures de turing, souvent mises en avant pour expliquer certains aspects de la morphogenese

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5], 115 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 91.B-550
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 91.B-550
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.