L'image scolaire de l'union soviétique : la génération Brejnev à travers les manuels d'histoire

par Christine Noy

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Slobodan Milacic.

Soutenue en 1991

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Envisagee a travers les manuels d'histoire edites entre 1960 et 1989, l'image scolaire de l'union societique reproduit tres clairement les cliches largement vehicules par une fraction ,majoritaires de la sovietp logie francaise. Qu'il evoque les fondements de l'urss a travers la revolution russe de 1917, ou le systeme, par le biais des institutions sovietiques et de la dissidence, le discours scolaire, son principal vecteur, s'avere tendancieux, tout au moins desequilibre. Son analyse revele deux grandes tendances : l'une minoritaire. La caracteristique essentielle de ces deux types de discours, est de profiter a l'union sovietique, c'est-a-dire d'en transmettre une image globalement favorable. Le premier permet de banaliser ce pays, soit par des procedes linguistiques particuliers (silence, valorisation de certains themes), soit par des omissions de faits historiques, soit par des rapprochements avec des modeles connus appartemant a notre culture nationale voire meme a l'ideologie francaise. Bien que critique, le second permet, paradoxalement, de valoriser l'union societique, en surestimant le role de certaines institutions et de certaines personnalites, en minimisant les dysfonctionnements du systeme et en sauvant l'essentiel : la theorie leniniste qui lmes a generes.


  • Résumé

    Considered through history hand-books, released betwen 1960 and 1989, soviet union school image recurs very clearly the strereotypes carried widely by a fraction issued of french sovietology majority. Whatever it deals with, urss endowments through the russian revolution of 1917 or a system besed on soviet institutions and dicidence, the school message, its main way of releaseis in fact tendentious unless unbalabced. Its analysis shows two sole trends; one is dominating, the other is a minority. Main characteristics of both orations is taking profit for soviet union, that is to say to release an image mainly positive. The first enables to render this country like a commonplace either by particular linguistic process (silence, underlining particular topics) or by forgetting historic facts and also thanks to bringing together with wellknow models related to our natuonal culture, see even the french ideology. Even if the second is criticizing, it paradoxically valorizes soviet union by overrating the importance of some institutions and particulars characters also by reducing the problems relevant to the system and saving the essential : leninist theory which engenders them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 472 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%91-21
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.