Stabilité temporelle des oscillateurs : Nouvelles variances, leurs propriétés, leurs applications

par François Vernotte

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jean-Jacques Gagnepain.

Soutenue en 1991

à Besançon .


  • Résumé

    On modelise generalement le bruit present dans les oscillateurs par une densite spectrale en lois de puissance. On peut ainsi caracteriser differentes sources de bruits, chacune de ces sources correspondant a une loi de puissance particuliere. La mesure de la contribution de ces sources est necessaire pour connaitre leur origine et y remedier afin d'ameliorer les performances de ces oscillateurs. Habituellement, on obtient une estimation des differents types de bruits presents dans un signal par l'utilisation d'une variance (variance de hallan, variance de picinbono,. . . ). Cependant, la sensibilite de la variance utilisee, qui differe pour chaque type de bruits, limite cette methode. Par contre, l'utilisation de plusieurs variances, chacune etant plus particulierement sensible a un type de bruit, permet d'ameliorer notablement la precision des mesures. La methode proposee ici, utilise autant de variances differentes qu'il y a de types de bruits a mesurer. La contribution des differents types de bruits est alors obtenue par la resolution d'un systeme de n equations a n inconnues, n etant le nombre de bruits presents dans le signal


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (224 p.)
  • Annexes : 30 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.1991.20
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.