Les petits planteurs sucriers face aux mutations socio-économiques à l'Île Maurice

par Rajendra Paratian

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Jean Benoist.

Soutenue en 1991

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Part one of this study deals with agriculture; from a historical standpoint, it grapples with the salient questions linked to this sector - markedly powered by a mono-crop culture. The vexed question of land tenure is examined along with other related problematics, namely, the origin and evolution of agrarian capital, the state of dependency of the sugar economy, the main agricultural policies of the state, and the changes underway. Part two looks at the manufacturing sector - now established as the leading sector of the economy. It underlines the industrial policies pursued in the course of the last decade, within a context of sustained growth. The phenomenon of industrialization as a whole and its endogenous social dynamics are analysed. The evolution of agrarian capital, foreign investment, as well as capital formation originated from the non-sugar sectors, geared towards the industrial sector, are discussed. The development strategy applied is examined in its external relations - closely linked to the programs.


  • Résumé

    La première partie de cette étude s'ouvre sur l'agriculture. À partir d'un cadrage historique, elle passe en revue les points saillants de ce secteur caractérisé par l'omniprésence de la canne à sucre. L'enjeu foncier est explicite; à travers cette démonstration, l'origine et l'évolution du capital sucrier sont abordées; la situation de dépendance de l'économie sucrière, les grandes lignes de la politique agricole modernisatrice de l'état, ainsi que les mutations qui se dessinent sont analysées. La deuxième partie s'adresse à l'industrie, le nouveau moteur de croissance. Elle met l'accent sur les politiques industrielles qui se sont élaborées au cours de la dernière décennie, dans un contexte de croissance soutenue. Le phénomène de l'industrialisation est abordé dans son ensemble et sa dynamique sociale interne est analysée. L'évolution du capital d'origine sucrière dans ce secteur est étudiée avec une prise en compte du capital local non sucrier et de l'importance du capital étranger. La stratégie de développement mise en œuvre est située dans son contexte d'extériorité, notamment par rapport aux programmes. (Doc thèses)

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par l'Harmattan à Paris

La République de l'Île Maurice : dans le sillage de la délocalisation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (780 f.)
  • Notes : Thèse non reproduite

Où se trouve cette thèse ?