Hydromorphologie des géosystèmes karstiques des versants Nord et Ouest de la Sainte Baume (Bouches-du-Rhône, Var ; France) : étude hydrologique, hydrochimique et de vulnérabilité à la pollution

par Philippe Martin

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean Nicod.

Soutenue en 1991

à Aix-Marseille 2 .


  • Résumé

    La St. Baume (Bouches du Rhône, Var ; France) est le plus méridional des massifs de la basse Provence carbonatée. Sa structure résulte de la reprise du chevauchement sud provençal (Eocène sup. ) Par la phase tectonique majeure ponto-pliocène. Ses structures géologiques complexes (w-e) sont recoupées orthogonalement par un drainage fluviatile (s-n). Cette disposition détermine un morcellement du drainage souterrain. La somme des débits atteint huit cents litres par seconde et les débits moyens des plus grosses sources sont inférieurs à deux cent litres par seconde. Ce massif possède tous les types de fonctionnement définis par A. Mangin. Son drainage s'effectue à 3 niveaux et selon 3 axes: vers le N. Vers des sources locales : vers la source orientale et occidentale la plus basse; vers la sources sous marines de Cassis. Des analyses hydrochimiques et bactériologiques montrent que ces eaux sont de grande qualité. Une relation entre l'altitude des sources et la valeur du coefficient de tarissement montre que les drainages aérien et souterrain sont indissociables. L'étude de la morphologie des bassins versants fluviatiles montre que leurs principales dimensions sont liées. Le drainage souterrain ne pouvant être abordé par l'analyse de sa morphologie, nous avons développé une approche plus théorique en nous appuyant sur les principes développés dans le cadre de la thermodynamique des phénomènes irréversibles. Les structures de drainage ont donc une cohérence qui doit servir a guider toute reconstitution. La St. Baume qui a subi plusieurs changements d'orientation de drainage est un vieux karst ou d'anciennes morphologies continuent a jouer un rôle dans le fonctionnement hydrologique actuel car ce karst n'a jamais été l'objet de soulèvements importants permettant une marginalisation de ces anciennes structures souterraines de drainage

  • Titre traduit

    Hydromorphology of karstic geosystems of N. And W. Slopes of Sainte Baume (Bouches du Rhône, Var ; France) : hydrologic, hydrochemical and pollution vulnerability study


  • Résumé

    Sainte Baume (Bouches du Rhône, Var ; France) is the most southern massif of lower carbonated Provence. Its structure results from resumption of south provencal overthrust by the tectonic major ponto-pilocene phase. Its complex geologic structures are cut at right angle by a fluviatile drainage s. N. This disposition determines a partition of underground drainage. Total outflow goes up to eight hundred litres per second and mean of major springs are modest. This massif includes all types of function as defined by A. Mangin. It is drained on three levels and according to three axes: n. Towards local springs; towards the oriental and occidental lower spring; towards sub-marine springs. Hydrochemical and bacteriological analyses show that these waters are of great quality. A relation between the springs altitude and the value of the exhaustion coefficient proves that underground and areal drainage cannot be dissociated. Morphological studies of fluviatile river basins show that their main dimensions are linked. As underground drainage cannot be analysed by a morphological study we have developed a more theoretical approach resting on the principles developed by thermodynamics of irreversible phenomena. Drainage structures thus have coherence which must guide all reconstitution: Sainte Baume which has undergone many changes in drainage orientation is an old karst. Ancient morphology continues to play a part in the actual hydrological function as this karst have never been subjected to major upheavals which would have excluded these ancient structures from the drainage pattern

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (326 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Avignon Université. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 19-91-1
  • Bibliothèque : Fonds de karstologie Jacques Choppy.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 2.1 FD MAR

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1991AIX23001
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.