Flux nutritifs particulaires et dissous dans un écosystème mytilicole côtier méditerranéen

par Dominique Baudinet

Thèse de doctorat en Océanologie

Sous la direction de Henri Massé.


  • Résumé

    Ce travail a pour but principal l'etude des transformations de la matiere azotee dans les eaux cotieres ou cet element est souvent considere comme l'un des facteurs limitants de la production. Une attention particuliere est apportee aux parts respectives prises par les compartiments particulaire et dissous (nod et nid) dans les flux nutritifs d'un ecosysteme mediterraneen (anse de carteau) dont la biomasse animale est dominee par la moule mytilus galloprovincialis cultivee sur corde. Une station situee en marge de la zone mytilicole sert de reference et permet de presenter les caracteristiques hydrologiques et hydrobiologiques du site. Le compartiment particulaire s'enrichit au printemps et en ete a la suite d'efflorescences phytoplanctoniques. Nid au contraire s'accroit en automne et en hiver. Nod ne suit pas de regle precise de variations aussi bien sur des periodes mensuelles que journalieres. L'influence du vent apparait comme preponderante sur la nature des masses d'eau presente dans la baie. Le suivi d'une poussee de phytoplancton confirme l'existence d'un balancement de deux types d'eaux ou la chlorophylle a oscille entre 3 et 12 g l##1. La comparaison des caracteristiques de la station de reference a celle d'une eau situee au cur d'une table a moules permet d'apprecier les transformations engendrees sur les differentes formes de l'azote par les mollusques filtreurs: une diminution de l'energie trophique potentielle et une prise en acides amines libres dissous est suivie d'une augmentation en materiel dissous organique et inorganique a cette station, ayant une double provenance pour la seconde forme d'azote dissous. Les origines de cet enrichissement en ammonium sont une mineralisation de la matiere organique particulaire a partir des biodepots ou excretion directe par les mollusques. Des systemes experimentaux maintenus in situ ont permis de mettre en evidence le role tout a fait preponderant de l'excretion dans cette production de l'ammonium. Elle est 37 fois superieure a celle due a la mineralisation a partir des sediments enrichis en biodepots meme si les flux d'ammonium, de phosphates et silicates sont amplifies d'un facteur 3 a 5. Ces differents processus (excretion+sediment avec biodepots+sediment sans biodepots de moules) contribuent a 42% de la demande en azote du phytoplancton dans l'ensemble de la baie. Un bilan energetique a l'echelle d'une unite de production est realise


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 126-136

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : H-166
  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 20786
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque de la Station Marine d'Arcachon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH BAU 263
  • Bibliothèque : Observatoire océanologique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E III b / BAU / f
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.