Le ciblage de haptènes bivalents radioactifs par l'intermédiaire d'anticorps bispécifiques améliore la sélectvité de l'immunolocalisation : démonstration in vitro, en modèles animaux et chez l'homme

par Jean-Marc Le Doussal

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Michel Delaage.

Soutenue en 1991

à Aix-Marseille 2 , en partenariat avec Université d'Aix-Marseille II. Faculté des sciences (autre partenaire) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons cherche a ameliorer la selectivite du ciblage de radio-isotopes par les anticorps monoclonaux anti-tumoraux, en vue d'augmenter les performances de l'immunoscintigraphie et de la radioimmunotherapie. Dans ce but, nous avons cible des haptenes radioactifs sur des anticorps monoclonaux bispecifiques (anti-tumeur, anti-haptene) prelocalises dans la tumeur. De plus, nous avons rendu ces haptenes bivalents de facon a augmenter leur affinite pour les anticorps bispecifiques presents sur les membranes cellulaires. In vitro, nous montrons que les haptenes bivalents sont 4 a 1000 fois plus affins que leurs homologues monovalents pour des anticorps anti-haptene ordonnes sur des surfaces cellulaires. In vivo, nous montrons que la localisation de radio-isotopes dans des tissus cibles normaux ou tumoraux chez la souris, est 3 fois plus selective lorsque les isotopes sont cibles par des haptenes bivalents que lorsqu'ils le sont par des haptenes monovalents, ou par des anticorps directement marques. Chez l'homme, nous avons obtenu la localisation specifique d'un haptene marque a l'indium-111 dans des tumeurs recto-coliques ou thyroidiennes (medullaires) par l'injection prealable d'un anticorps bispecifique dirige contre l'antigene carcino-embryonnaire et contre le haptene. La localisation rapide du haptene dans les tumeurs, et son elimination acceleree hors des tissus sains, rendent la selectivite du ciblage trois fois meilleure qu'avec un fragment d'anticorps directement marque: le contraste des images immunoscintigraphiques est ameliore. Nous proposons donc cette methode de ciblage comme une alternative a l'usage des anticorps (ou de leurs fragments) radiomarques

  • Titre traduit

    Bispecific antibody-Mediated targeting of radiolabeled bivalent haptens improves the selectivity of immunolocalization evidence from in vitro, animal, and human studies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 370 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 343-370

Où se trouve cette thèse ?