Régulation de la production d'interféron gamma dans un clone T cytolytique : mise en évidence d'effets post-transcriptionnels contrôlés par l'activation de protéines kinases

par Pierre Kaldy

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Anne-Marie Schmitt-Verhulst.


  • Résumé

    L'expression de l'arnm de l'interferon gamma a pu etre decomposee en deux etapes distinctes dans un clone de lymphocyte t cytotoxique murin, la premiere etant l'induction de la transcription par une elevation du taux de calcium intracellulaire, la seconde etant une stabilisation specifique de l'arnm, suite a sa transcription par l'activation d'une proteine kinase dependante de l'ampc ou de la proteine kinase c. La combinaison de ces deux signaux apparait donc agir en synergie pour induire la production d'interferon gamma par la cellule


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 151 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 96-151

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 18857
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.