Etude du cycle cellulaire de l'épithelium mammaire humain par microscopie quantitative

par Evelyne Colomb

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Pierre-Marie Martin.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le cycle cellulaire d'une cellule somatique eucaryote type est caracterise par quatre phases successives: g1, s, g2 et m. La progression de la cellule dans le cycle est etroitement surveillee par des controles extracellulaires et intracellulaires. Notamment, en phase g1, des facteurs extracellulaires engendres par des interactions moleculaires et cellulaires determinent l'etat proliferant/non proliferant de la cellule. Des perturbations de ces processus de regulation peuvent entraine la naissance de cellules cancereuses: ces cellules se reproduisent malgre les restrictions et finissent par envahir et coloniser des sites normalement reserves a d'autres types cellulaires. Pour aborder le role des interactions cellulaires dans la regulation de la proliferation cellulaire, une methodologie a ete developpee a partir du systeme d'analyse microphotometrique a balayage automatique (samba 200), pour determiner la phase du cycle (g0/g1, g2 ou m) des cellules de l'epithelium mammaire humain en culture, tout en preservant leur topographie cellulaire. In situ, les cellules sont colorees par la reaction nucleale stchiometrique de feulgen. La mesure de 15 parametres caracteristiques de la teneur en adn et de la texture nucleaire, sur chaque noyau suivie d'analyses multiparametriques des donnees permet de determiner la phase de chaque cellule analysee, et d'evaluer la repartition d'une population cellulaire dans les differentes phases. Cette methode s'applique parfaitement aux populations cellulaires presentant un profil de distribution de leur teneur en adn unimodal, a condition toutefois que l'integrite du noyau soit preservee. Elle a permis non seulement d'etudier l'effet de diverses molecules (hormones, facteurs de croissance, anthracyclines) sur la progression des cellules dans le cycle, mais aussi de detecter des modifications de la morphologie nucleaire consecutives a un traitement par les anthracyclines. Enfin, une methode a ete elaboree pour reconnaitre et denombrer les cellules sensibles aux anthracyclines


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 151 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 144-147

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 18833
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.