Les gravures rupestres de l'Adrar des Iforas (Mali) dans le contexte de l'art saharien : une contribution à l'histoire du peuplement pastoral en Afrique septentrionale du néolithique à nos jours

par Christian Dupuy

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Gabriel Camps.

Soutenue en 1992

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Trois societes pastorales d'horizons culturels distincts sont a l'origine des trois phases de gravures rupestres de l'adrar des iforas. Les auteurs de la phase ancienne faisaient partie d'une societe a forte tradition d'elevage de bovins et etaient probablement inities a l'art de graver les rochers. Ils s'exprimerent entre la fin du vie et la fin du ive mille -naire avant notre ere sur un vaste territoire incluant les massifs de l'adrar des iforas, de l'ahaggar, du tassili-n-ajjer, de l'akakous, du fezzan, du djado et du tibesti. L'identite de ces graveurs demeure enigmatique. Les auteurs de la phase moyenne faisaient eux aussi partie d'une societe a forte tradition d'elevage de bovins. La plupart de leurs gravures datent du 1er millenaire avant notre ere. L'etude de leur art et de son extension geographique ainsi que la prise en compte de donnees relatives a la paleoclimatologie et a l'ethnologie font penser que ces graveurs etaient les ancetres de certains groupes peuls actuels d'afrique de l'ouest. Les auteurs de la phase finale etaient des aristocrates berberes, originaires d'afrique du nord et ancetres de certains groupes touaregs actuels les plus anciennes de leurs gravures datent tres probablement du ve siecle ap. J. -c. Ils abandonnerent leur tradition d'art rupestre dans le courant du iie millenaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 404 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.