Théâtre et traditions populaires chez Juan del Encina, et Lucas Fernandez

par Françoise Maurizi

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Monique de Lope.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le discours theatral temoigne de l'apport important des pratiques rituelles, des actes et des categories carnavalesques, tels que les definit m. Bakhtine. La confrontation des textes cultures avec leur substrat s'avere necessaire et operante. Dans les eglogues 5 et 6 d'encina, le carnaval est objet de discours. Le texte est empreint jusque dans ses moindres signes de la vision carnavalesque du monde. L'"auto del repelon" renvoie au cycle des fetes hivernales. La rebellion des bergers brimes contre l'etudiant est placee sous l'egide du rire carnavalesque. Le caractere inoui de cet acte s'en trouve desamorce. Les anthroponymes deviennent un code dramatique. La dation d'un npm est un rite d'agregation. Sa problematisation tend a traduire une revendication ideologique. La "pulla" offre une multiplicite de niveaux de lectures. C'est, entres autres, un rite traditionnel de passage. Sa theatralisation sert a accentuer la rusticite du berger. Par le biais du jeu de l'amour courtois et des traditions populaires est recree la rencontre de l'homme et de la femme de categories sociales differentes. L'elaboration des textes et leur codification repondent chez ces deux dramaturges a des vecteurs ideologiques antithetiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 536 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.