Contribution à l'étude écophysiologique de quelques espèces d'algues en culture

par Françoise Piquemal

Thèse de doctorat en Écologie limnique

Sous la direction de Alain Dauta.

Soutenue en 1990

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Une etude bibliographique detaillee precede le travail experimental decrivant la composition biochimique des algues et leur metabolisme, en condition nutritionnelles optimales et deficientes en (n(no#3) ou p(po#4)), afin de trouver une eventuelle relation entre eux. Des experiences preliminaires ont permis: de caracteriser la croissance, en culture discontinues, de deux chlorophycees (ankistrodesmus falcatus, chlorella vulgaris) et deux cyanophycees (synechocystis minima, anabaena cylindrica). De definir les conditions physiologiques de travail. De choisir les techniques au #1#4c pour mesurer la photosynthese et la respiration. Les teneurs cellulaires en proteines, glucides et chlorophylle sont evaluees par les methodes de bensadoun-weinstein, a l'anthrone et a l'ethanol. Le p total particulaire est dose par les methodes de murphy, riley et stephens ; le c et le n cellulaires par chromatographie en phase gazeuse. L'utilisation du #1#4c permet de decrire l'evolution temporelle de la respiration a l'obscurite. Ce profil ne depend pas des conditions nutritionnelles. En conditions optimales de croissance aucune relation n'existe entre la composition biochimique des algues, les taux de photosynthese et de respiration. L'accroissement de p/r, thermodependant, s'accompagne d'une elevation variable des teneurs cellulaires en glucides. Les proprietes de flottabilite-sedimentation dependent non seulement de la nature de la limitation nutritionnelle mais aussi du groupe algal. Dans tous les cas les cellules accumulent les glucides. La carence en n(no#3) provoque une forte chlorose, l'inhibition precoce des syntheses proteiques et chlorophylliennes et, rapidement, l'arret de la croissance par degradation des centres photochimiques. La carence en p(po#4) se traduit par des modifications plus lentes perturbant le metabolisme energetique et aboutissant, elles aussi, a l'arret des biosyntheses puis de la division cellulaire. Le metabolisme respiratoire, tres moderement accru par ces carences nutritionnelles, devient dependant des rapports cellulaires g1/pr. Il existe alors une relation entre p/r et ce rapport mais trop imprecise pour permettre la prediction d'un bilan de production

  • Titre traduit

    Contribution to the ecophysiological study of some algae species in culture. Measure of respiratory metabolism


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 137 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1990TOU30247
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.