Alloréaction chez l'homme : spécificité de clones de lymphocytes T et structure primaire des molécules HLA-DR et HLA-DP

par Soumia Essaket

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de CLAUDE DEPRELAL.

Soutenue en 1990

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les alloantigenes hla de classe ii sont des glycoproteines de surface codees par des loci situes dans la region hla-d: hla-dr; dq et dp. Ces molecules du complexe majeur d'histocompatibilite agissent comme elements de restriction en presentant les fragments peptidiques aux lymphocytes t. Le modele tridimensionnel hypothetique des molecules hla de classe ii suggere que le premier domaine de chacune des chaines alpha et beta forment ensemble une crevasse constituee de feuillets et de deux helices formant respectivement le plancher et les bords. Les resultats obtenus avec des clones de lymphocytes, diriges contre les specificites drw13, dpw3 et certaines specificites dp non encore definies, nous ont permis de localiser les sites fonctionnels sur ces molecules. La correlation entre les reponses proliferatives des clones de lymphocytes t anti-dr et anti-dp et les sequences primaires du premier domaine de ces molecules montre que les residus situes aussi bien au niveau des helices qu'au niveau des feuillets peuvent influencer la reconnaissance par les lymphocytes y. Des donnees recentes, obtenues par plusieurs groupes, montrent que dans le cas de l'alloreaction de lymphocyte t alloreactif reconnait un complexe forme par la molecule hla etrangere et un peptide du soi. Nos resultats obtenus avec un clone t, teste dans differentes conditions experimentales, suggerent que la stimulation des lymphocytes t alloreactifs necessite aussi bien la molecule hla etrangere qu'un peptide du soi qui peut provenir de al degradation des molecules hla elles-memes. Nous avons observe que ce peptide hla peut provenir d'une autre cellule (experience de melange de cellules a1 et dpw3 positives) et meme etre apporte par un surnageant filtre. Le fait que les cellules presentant l'antigene peuvent internaliser et degrader les molecules hla des cellules voisines peut avoir des implications en transplantation clinique

  • Titre traduit

    Alloreaction in man. Specificities of t lymphocyte clones and primary structure of hla-dr and hla-dp molecules


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [12]-143-[13] f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1990TOU30240
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.