Analyse des transferts d'énergie dans l'hypothèse de plasmas à deux températures : application aux décharges mercure à basse et haute pression

par Georges Zissis

Thèse de doctorat en Physique des gaz et des plasmas

Sous la direction de Daniel Blanc.

Soutenue en 1990

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Ce travail est consacre a la modelisation des decharges etablies dans des atmospheres de vapeurs metalliques (mercure) et de gaz rare (argon principalement), ces decharges sont stabilisees par parois. On s'est particulierement attache a l'etude des transferts de l'energie dont la redistribution conditionne l'etat du plasma par rapport a l'equilibre thermodynamique local. Nous avons ete amenes a etudier deux cas extremes: les decharges mercure-gaz rare basse pression et les decharges mercure haute pression. Le permier cas est representatif d'une situation completement hors de l'equilibre thermodynamique local. La temperature des particules lourdes, qui est proche de la temperature ambiante, est bien inferieure a la temperature electronique. Nous avons, pour ces decharges, developpe un modele collisionnel-radiatif qui permet de decrire le milieu et d'extraire les informations concernant les mecanismes de transfert d'energie et de masse dans la decharge. Nous avons compare nos resultats numeriques avec des resultats experimentaux, obtenus au laboratoire, qui concernent les valeurs du champ electrique et de l'emission ultra-violette. Le deuxieme cas est proche de l'equilibre thermodynamique local mais la temperature des electrons peut etre legerement superieure a la temperature des particules lourdes. Nous avons evalue, a partir de l'hypothese d'un plasma a deux temperatures, les deviations par rapport a la loi de boltzmann pour les niveaux 6#3p du mercure et sur la fonction de distribution des vitesses electroniques

  • Titre traduit

    Analysis of the energy transfer under the two temperature hypothesis: application on the low and high pressure mercury discharges


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 205 p

Où se trouve cette thèse ?