Etude génétique chez Rhizobium meliloti du catabolisme des calystégines et de la trigonelline, métabolites secondaires végétaux

par Catherine Boivin

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de JEAN DENARIE.

Soutenue en 1990

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Rhizobium meliloti est une bacterie du sol capable d'etablir une relation symbiotique avec des plantes hotes de la famille des legumineuses, ou de vivre en saprophyte dans la rhizosphere de plantes non hotes. Nous avons fait l'hypothese que l'adaptation du r. Meliloti a ces differents types de plantes faisait intervenir des relations nutritionnelles specifiques impliquant des metabolites secondaires vegetaux. Ceci nous a conduit a entreprendre l'etude genetique du catabolisme par r. Meliloti d'une famille de metabolites secondaires de plantes non hotes, les calystegines et d'un metabolite secondaire present chez des legumineuses hotes, la trigonelline. Chez r. Meliloti 41, les genes controlant le catabolisme des calystegines (genes cac) sont portes par un plasmide ne jouant aucun role decelable dans la symbiose, le prme41a. Une analyse genetique nous a permis de localiser les genes cac dans un fragment de 30 kb du prme41a. La construction de couples de souches portant ou non le prme41a a permis de montrer que la presence du plasmide confere aux bacteries un avantage selectif pour la colonisation de la rhizosphere de plantes productrices de calystegines. Nous avons montre que chez r. Meliloti 2011, des genes responsables du catabolisme de la trigonelline (genes trc) sont presents sur le megaplasmide symbiotique psym, dans une region de 9 kb situee a proximite de genes symbiotiques. L'analyse plasmidique de differentes souches sauvages d'origines geographiques diverses de r. Meliloti a mis en evidence la presence systematique, au niveau des megaplasmides, d'une region d'adn homologue a une sonde trc. L'etude de l'expression de fusions transcriptionnelles trc-lacz a suggere que les genes trc sont organises en quatre operons, la transcription de trois d'entre eux etant specifiquement induite par la trigonelline. L'utilisation d'une methode de detection d'activite beta-galactosidase in planta a per

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [7]-139-[2] f.-[47] p. de pl

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1990TOU30071
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.