Complexes hétérobimétalliques à ligand assembleur oxo ou thiooxo d'éléments s, d et f : influence des ligands oxalate et squarate sur la structure ; étude de tels complexes comme précurseurs de céramiques

par Abdelouahed Bouayad

Thèse de doctorat en Chimie moléculaire des métaux de transi-tion

Sous la direction de Alain Gleizes.

Soutenue en 1990

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les composes heterobimetalliques suivants ont ete prepares et structuralement caracterises par diffraction x sur monocristal: ba(h#2o)#5cu(c#2o#4)#2(h#2o) 1, ba(h#2o)#2#2cu(h#2o)#2(c#4o#4)#3 2, gd(h#2o)#4#2cu(h#2o)#4(c#4o#4)#4, 2h#2o 3 et cu#0#. #9mn#0#. #1(h#2o)#4(c#4o#4) 4. 1 contient des colonnes d'anions cu(h#2o)(c#2o#4)#2#2#. 2 est fait de couches cationiques ba(h#2o)#2(c#4o#4)#2#+#2# dans lequelles le ligand squarate est a la fois bischelatant et tetramonodentate; ces couches sont liees par des anions cu(h#2o)#2(c#4o#4)#2#. 3 est constitue de feuillets neutres heterobimetalliques (mu#3c#4o#4)gd(h#2o)#4#2(mu#2c#4o#4)#2 cu(h#2o)#4#2. 4 est fait de chaines neutres illimitees. . . -m(h#2o)#4-(c#4o#4)-m(h#2o)#4-(c#4o#4)-. . . Dans lesquelles les cations sont distribues statistiquement. Un cinquieme compose, homometallique, forme de chaines, cu(h#2o)#4(nc#5h#5)#2(c#4o#4) 5, a ete obtenu incidemment et etudie. Les mesures de la susceptibilite magnetique en fonction de la temperature entre 4 k et 300 k font apparaitre un tres faible couplage antiferromagnetique dans 1, 2 et 5 et aucune interaction significative dans 3. Le comportement magnetique de 4 suggere la presence d'une interaction ferrimagnetique 1-d. Les comportements thermiques ont ete etudies par atg et atd sous courant he:o#2 jusque vers 900#oc. Les produits finaux de la decomposition sont: un melange de baco#3, bacuo#2 et cuo pour 1, de baco#3 et bacuo#2 pour 2, de cuo et mno pour 4, et l'oxyde bimetallique gd#2cuo#4 pour 3. La seconde partie est une etude de la decomposition thermique du dithiooxalate mixte de la et ni, en presence d'oxygene et sous vide. En presence d'oxygene, on obtient un melange de nio et de la#2o#2(so#4) a partir de 880#oc. Sous vide, l'oxysulfure la#2o#2s cristallise se forme des 700#oc

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [4]-146 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1990TOU30061
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.