Les minéralisations sulfo-arséniées aurifères du massif des Aspres (Pyrénées Orientales, France) : étude géologique et métallogénique

par Serge Polizzi

Thèse de doctorat en Métallogénie

Sous la direction de Francis Tollon.

Soutenue en 1990

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La serie meta-sedimentaire detritique cambro-ordovicienne du massif des aspres est affectee par trois phases de deformation hercyniennes. Les principaux traits structuraux du massif sont: le synclinal de phase 1 du roc d'aurene, l'anticlinal de phase 1 du boules, deux plans de chevauchement tardi-phase 2, l'antiforme de phase 3 de serrabonne et le chevauchement tardi-hercynien de la coume. Les filons de quartz formant la structure de l'ecaille de la coume sont spatialement associes au plan de chevauchement de la coume. Leur mise en place entre les phases 2 et 3 de la deformation hercynienne, favorisee par la presence probable d'une zone de faiblesse materialisee ensuite par le chevauchement, se fait a moins de 620c et sous une activite en soufre inferieure a 10##3#,#5 atm. La formation des structures filoniennes de glorianes-serrabonne se fait au debut de la phase 3 de la deformation hercynienne sous une temperature inferieure a 500c et une activite en soufre inferieure a 10##4#,#5 atm. Les indices de la chapelle saint-pons formes d'un stockwerk filonien associe a une silicification et une dissemination de sulfures dans l'encaissant et d'une structure filonienne n140e se sont mis en place entre les phases 1 et 2 de la deformation hercynienne sous une temperature inferieure a 460c et une activite en soufre inferieure a 10##5#,#3 atm. L'origine de ces mineralisations est a rechercher dans les fluides produits au cours du metamorphisme regional et liberes lors des interphases 1-2 et 2-3. La serie encaissante anomale en au (19 ppb en moyenne) pourrait etre la source proche de l'or. La position des mineralisations pres des facies les plus anomaux nous conforte dans cette hypothese. L'hypothese d'une origine profonde des fluides (presence de cobalt dans les mispickels) est egalement envisagee dans le cas de la chapelle saint-pons

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 345 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1990TOU30038
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMF 11261-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.