Les minéralisations à W, Sn et Au de la Région Nord de Bagnères-de-Luchon (Pyrénées centrales) : étude structurale, minéralogique et géochimique

par Pierre Gibert

Thèse de doctorat en Métallogénie

Sous la direction de Bernard Moine.

Soutenue en 1990

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les mineralisations en tungstene, or et etain au nord de bagneres-de-luchon sont situees en domaines epizonal et mesozonal. L'etude structurale met en evidence une phase de deformation (d1) anterieure a la phase (d2) de plissement general est-ouest. D1 se marque dans l'epizone par des lineations d'etirement orientees ene-wsw resultant d'un cisaillement dirige vers le sud-ouest. L'etude par anisotropie de susceptibilite magnetique du principal granite montre qu'il a une structure lineaire orientee n40e, faiblement plongeante vers le nord-est. On considere qu'il a acquis cette structure lors de sa mise en place durant d1. La presence, a luchon, de gneiss granules posait un probleme d'attribution stratigraphique. La geochimie des series des pyrenees (canaveilles, jujols) comparee a celle des series de la montagne noire conforte l'hypothese de l'age cambro-ordovicien des series pyreneennes. Dans l'epizone, des granites sont associes aux mineralisations en scheelite. Ce sont des granites a deux micas peralumineux, non enrichis en tungstene, ayant subi une alteration deuteritique. Les mineralisations en domaine mesozonal sont constituees par des skarns interstratifies dans la serie cambrienne d'escalere, formes par infiltration de fluides reagissant sur d'anciennes dolomies (t=500-540c, p=2-3 kb). Sn et w sont enrichis lors d'un stade d'alteration tardif en relation avec des pegmatites a cassiterite. Les etudes entreprises dans l'epizone ont permis la decouverte et la caracterisation de nombreuses mineralisations: skarns a scheelite situes au contact de granites et filons de quartz a w-au-bi, riches en arsenopyrite, orientes n140e et lies a un episode hydrothermal tardiphase 2. Au plan metallogenique, on montre clairement, dans l'epizone, la relation entre les mineralisations et un hydrothermalisme associe a des manifestations granitiques et guide par des fractures. Cette relation est be

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([2], 293 p.-[6] f. de pl. dont 2 dépl.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1990TOU30032
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TFE GIBERT P.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.