Exopolysaccharides de Pseudomonas solanacearum : analyse structurale et corrélation avec la virulence

par Guy Orgambide

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Henri Montrozier.

Soutenue en 1990

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pseudomonas solanacearum est une bacterie phytopathogene qui provoque le fletrissement des solanacees. Ce travail porte sur la caracterisation structurale de l'exopolysaccharide (eps) produit par cette bacterie et sur l'etude de son implication dans le pouvoir pathogene du microorganisme. Des fractionnements de l'eps par permeation de gel et par chromatographie d'echange d'anions en conditions dissociantes ont montre son heterogeneite et permis de discriminer trois composantes distinctes. La fraction polyosidique majeure (fraction eps acide) a ete caracterisee comme une structure basee sur la repetition du motif trisaccharidique suivant: n-acetyl-d-galactosamine/acide n-acetyl-l-galactosaminuronique/2-n-acetyl-4-n-(3-hydroxybutyryl)-d-bacillosamine. Des mutations dans une region genomique controlant le pouvoir pathogene n'induisent pas de modification structurale de la fraction eps acide produite par les mutants avirulents correspondants. Les deux autres composantes de l'eps sont de poids moleculaires plus faibles. La seconde fraction est majoritairement non glycosidique et sa structure fait intervenir de nombreux groupements methylenes et amides; la troisieme fraction est constituee d'un melange d'homopolymeres de glucose

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [10]-159 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1990TOU30013
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.