Aspects ecophysiologiques de la concurrence de deux graminées subalpines : Festuca eskia et Nardus stricta

par Catherine Palmier

Thèse de doctorat en Ecophysiologie végétale

Sous la direction de Dominique Vignes.

Soutenue en 1990

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'evolution recente des ecosystemes prairiaux subalpins des pyrenees centrales a ete mise en evidence sur le site de l'etude par l'analyse diachronique de photographies infra-rouge couleurs. Cette evolution se traduit par la regression des groupements a nardus stricta au profit de ceux a festuca eskia et d'explique par un certain nombre de faits ecophysiologiques: une periode d'activite plus longue pour festuca eskia montree par le traitement d'images et permettant la mise en place de reserves racinaires; une meilleure resistance a la secheresse de festuca eskia, montree par l'etude des echanges gazeux en conditions de stress et par l'etude du systeme racinaire in situ; une meilleure adaptation de festuca eskia aux basses temperatures de fin de saison, montree par l'etude des variations saisonnieres des sucres solubles non structuraux et de l'amidon

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188, [4] f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1990TOU30011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.