Evolution thermique de la lithosphère océanique : analyse des données altimétriques SEASAT et des donnees topographiques : [thèse en partie soutenue sur un ensemble de travaux]

par Jean-Charles Marty

Thèse de doctorat en Géophysique spatiale

Sous la direction de Anny Cazenave.

Soutenue en 1990

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Depuis la formulation de la theorie de la tectonique des plaques, il est admis que dans la lithosphere, la chaleur est transportee par conduction depuis des profondeurs de 100-125 kilometres. Les zones de fracture separent deux portions de plaque d'ages differents, donc de structure thermique differente. Le saut de geoide observe perpendiculairement a une zone de fracture grace aux donnees du satellite seasat, a ete analyse le long de douze grandes zones de fracture dans le pacifique et l'atlantique, en fonction de l'age moyen de la plaque. Cela a permis de montrer que les modeles de refroidissement conductif sont incapables d'expliquer les observations, sauf si l'on admet qu'une partie de la chaleur du manteau est transportee par convection dans une couche peu epaisse sous la lithosphere, appelee zone a faible viscosite. D'autre part, l'analyse sur tous les oceans de la subsidence du plancher oceanique quand l'age augmente a permis de montrer: a) que le modele classique d'evolution thermique explique bien les donnees, b) que le taux de subsidence varie beaucoup d'une region a l'autre, c) qu'il existe une correlation entre la profondeur de la dorsale et le taux de subsidence: les regions de faible profondeur de dorsale subsident plus vite et reciproquement

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1990TOU30005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.