Reactivite de la surface du zirconium en milieu nitrofluorhydrique

par Françoise Hlawka

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Alain Cornet.

Soutenue en 1990

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'excellente resistance a la corrosion du zirconium est generalement attribuee a la couche d'oxyde qui le recouvre. L'etude electrochimique du zirconium dans les milieux nitrofluorhydriques couramment utilises pour le decapage industriel montre que sa dissolution ne s'effectue pas directement a la surface du metal nu: par son caractere acide, il semble que l'acide nitrique permette l'elaboration d'un fin film d'oxyde poreux aux depens du metal et que l'acide fluorhydrique vienne complexer les ions zirconium situes a la surface de cette couche d'oxyde. D'autre part, l'acide nitrique permet d'eviter la formation de precipites dans le bain en oxydant progressivement les fluorures resultant de l'attaque du metal. Le remplacement eventuel de cet acide associe a l'acide fluorhydrique reste delicat

  • Titre traduit

    Surface reactivity of zirconium in hydrofluoric-nitric acid


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 60 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1990;856
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.