Halotolerance de escherichia coli : effet des osmoprotecteurs naturels

par MOSTEFA GHOUL

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Michel Cormier.

Soutenue en 1990

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Un aspect de la survie de e. Coli dans le milieu marin est sa tolerance de la salinite de l'eau de mer. Son adaptation a une forte salinite du milieu de croissance implique la mise en uvre de plusieurs processus physiologiques: accumulation de potassium et synthese endogene d'acides amines, essentiellement le glutamate, et de trehalose. La meilleure osmoprotection est assuree par la glycine betaine. E. Coli et d'autres enterobacteriaceae sont resistants au carbonyl cyanide m-chlorophenylhydrazone (cccp). Les vibrio, bacteries halophiles, y sont sensibles. Face a un stress osmotique, e. Coli accumule de la glycine betaine a partir de sediments marins. Les algues marines constituent aussi une source d'osmoprotection appreciable. Elles liberent de nombreux osmoprotecteurs: la glycine betaine, le dimethyl sulfonio propionate et la -butyrobetaine sont accumules par e. Coli


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.