Diffraction des rayons x par les solides polycristallins. Aspects methodologiques de la diffractometrie sequentielle et analyse structurale et microstructurale de solides inorganiques

par JACQUES PLEVERT

Thèse de doctorat en Sciences chimiques

Sous la direction de Daniel Louër.

Soutenue en 1990

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le diagramme de poudre obtenu par la diffraction des rayons x est susceptible de fournir des informations d'ordre structural et d'ordre microstructural des lors qu'il est possible d'y extraire les composants individuels des pics de bragg. L'innovation instrumentale et l'exploitation des diffractogrammes a l'aide de methodes de fitting ont entre autres conduit a l'emergence de cette discipline. Elle est apte dorenavant a determiner l'arrangement atomique de structures cristallines. De meme, l'apparition de detecteurs a localisation spaciale favorise le suivi de l'evolution structurale ou microstructurale des echantillons sous l'influence d'un parametre de perturbation. Neanmoins, le developpement de la diffraction sequentialisee introduit des points delicats dans l'interpretation des diagrammes 3d lors de transformations de phases. Il s'agit des effets d'orientation preferentielle de cristallites sur la variation de l'intensite integree des raies de diffraction lors d'une transformation de phase allotropique d'un iodure de cesium et cadmium, et des effets de la recristallisation durant la decomposition thermique d'un nouvel hydroxy-nitrate de cadmium. Un autre point traite de la determination de la structure de cet hydroxy-nitrate de cadmium par diffraction conventionnelle en integrant les effets microstructuraux du compose dans la phase d'affinement. Enfin, les effets microstructuraux induisent une grande variete de forme de raies. Quelques profils de raies sont presentes a partir d'exemples selectionnes. Un examen plus attentif des profils supra-lorentziens permet de proposer une explication sur leur origine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (222 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1990/21
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.