Les phosphoinositides dans les cellules thyroidiennes porcines en culture. Production et role d'un inositolphosphate oligosaccharide

par LAURENT MARTINY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Haye.

Soutenue en 1990

à Reims .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude du metabolisme des phosphoinositides dans les cellules thyroidiennes porcines en culture montre que: la tsh induit un effet chronique, camp dependant, sur le metabolisme des phosphoinositides. Par contre, il n'y a pas d'effet aigu de l'hormone sur la liberation des inositolphosphates. La recherche d'une autre voie de signalisation susceptible d'expliquer ces resultats montre: 1) la presence d'inositolphosphooligosaccharide (in-pos) produit de l'hydrolyse du glycosylphosphatidylinositol (gly-pi) par une phospholipase c specifique; 2) la production d'in-pos et l'hydrolyse simultanee du gly-pi en reponse a une stimulation aigue par la tsh; 3) l'existence d'effets biologiques de l'in-pos sur la production de camp et sur l'organification de l'iodure; 4) l'implication de proteines gtp dependantes dans le mode d'action de l'in-pos; 5) la possibilite d'ancrage de proteines par le gly-pi dans les cellules thyroidiennes; 6) l'in-pos et le gly-pi semblent donc devoir occuper une place importante dans le mode d'action de la tsh sur le metabolisme thyroidien


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 165 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.