Oujda, une ville frontière du Maroc (1907-1956) : essai sur les mutations, les relations et les ruptures de sociétés en milieu colonial

par Yvette Katan Bensamoun

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Annie Rey-Goldzeiguer.

Soutenue en 1990

à Reims .


  • Résumé

    Oujda, une ville du Maroc fondée au dixième siècle, connut le destin tourmenté des places frontières jusqu'à l'arrivée des Français en 1907. Les changements d'ordre politique, économique, démographique et social provoqués dans l'ensemble du pays par la colonisation, eurent dans notre ville un caractère particulier du fait de la proximité de l'Algérie. C'est de là que vinrent la plupart des immigrants : Français à solide mentalité "coloniale", Musulmans et Juifs déjà acculturés et dont la nationalité française permettait une accession aux privilèges et avantages des colonisateurs. La politique inégalitaire du protectorat, particulièrement dans le domaine de l'enseignement, accentua les divisions et les disparités sociales. La société oudjie connut ainsi une fragmentation renforcée jusqu'au sein des groupes ethno-confessionnels. Oujda fut un centre relais du sionisme et des départs vers Israël, de même qu'un bastion du nationalisme marocain. L'indépendance du Maroc se traduisit par le départ non seulement des Français mais aussi des Juifs pourtant installés depuis des millénaires dans le pays.

  • Titre traduit

    Oujda, a border town in Marocco (1907-1956). Essay on the mutations, relations and ruptures of societies in a colonial environment


  • Résumé

    Oujda, a town in Marocco founded in the tenth century, has known the tormented destiny of border places until the coming of the French in 1907. The political, economic, demographic and social changes provoked in the whole country by colonization, has a particular complexion in this town owing to the proximity of Algeria ; it is from there that most the immigrants came : French with a strongly "imperialistic mind", Muslems and Jews already acultured and whose nationality allowed access to the privileges and advantages of the colonists. The inegalitarian policy of the protectorate particularly as concerns education stressed the divisions and social disparities. Thus the Oudjian society knew a reinforced fragmentation even among each social group. Oujda was a relay of zionism as well as a bastion of Maroccan nationalism. The independence of Marocco entailed the leaving not only of the French, but also of the Jews, however they had been settling in this country for thousands of years

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par l'Harmattan à Paris

Oujda, une ville frontière du Maroc : 1907-1956 : Musulmans, Juifs et Chrétiens en milieu colonial


Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par Editions La Porte à Rabat

Oujda, une ville frontière du Maroc : 1907-1956 : mutations, relations et ruptures de sociétés en milieu colonial


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (686 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.671-683

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T186

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 609
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.REIM.LETT.1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 2 publication s .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Oujda, une ville frontière du Maroc : 1907-1956 : Musulmans, Juifs et Chrétiens en milieu colonial
  • Dans la collection : Histoire et perspectives méditerranéennes
  • Détails : 1 vol. (683 p.)
  • ISBN : 2-7384-0861-3
  • Annexes : Bibliogr. et filmogr. p. 671-683

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par Editions La Porte à Rabat

Informations

  • Sous le titre : Oujda, une ville frontière du Maroc : 1907-1956 : mutations, relations et ruptures de sociétés en milieu colonial
  • Détails : 569 p
  • ISBN : 9981-889-00-8
  • Annexes : 527-563
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

  • 2-7384-0861-3 Oujda, une ville frontière du Maroc : 1907-1956 : Musulmans, Juifs et Chrétiens en milieu colonial : cacher l(es) exemplaire(s)
  • 9981-889-00-8 Oujda, une ville frontière du Maroc : 1907-1956 : mutations, relations et ruptures de sociétés en milieu colonial : cacher l(es) exemplaire(s)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Oujda, une ville frontière du Maroc : 1907-1956 : Musulmans, Juifs et Chrétiens en milieu colonial
  • Dans la collection : Histoire et perspectives méditerranéennes
  • Détails : 1 vol. (683 p.)
  • ISBN : 2-7384-0861-3

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par Editions La Porte à Rabat

Informations

  • Sous le titre : Oujda, une ville frontière du Maroc : 1907-1956 : mutations, relations et ruptures de sociétés en milieu colonial
  • Détails : 569 p
  • ISBN : 9981-889-00-8
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.