Contribution à l'étude de l'aérosol atmosphérique du Sud-Cameroun

par Pierre Pélassy

Thèse de doctorat en Physique et chimie de l'atmosphère

Sous la direction de Jacques Fontan.

Soutenue en 1990

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les liens entre la position du front intertropical (FIT), le champ de vent, la pluviométrie et la gravimétrie, la granulométrie, la chimie de l'aérosol recueilli ont été recherchés. Le contenu particulaire total (CPT) est formé de deux populations log-normales, l'une de saison poussiéreuse (SP), l'autre de saison peu poussiéreuse (SPP). Ces populations ont même écart-type géométrique, mais la moyenne géométrique de la SP est bien supérieure à celle de la SPP. Ces résultats varient suivant que la trace au sol du FIT est au S ou au N du relief central du Cameroun. La granulométrie du CPT en SP ou en SPP est log-normale en nombre ou en volume avec écarts-types géométriques et diamètres géométriques moyens voisins, mais avec nombre ou volume bien plus fort en SP qu'en SPP. La chimie montre des éléments à source terrigène seule (Al, Fe, Mg, Mn, Si) et d'autres à sources multiples (Ca, K, Na, CPT) dont la part de chaque origine est établie. L'analyse des vents permet de relier en SP, Al, Fe, K, Mn, Si, CPT au flux Ne, Ca, Mg, Na aux flux N & NE plus W pour Na. En SPP, Al, Fe, K, Mg, Mn, Si, CPT sont liés aux flux SE, Na aux flux SW. En conclusion, on a deux sources terrigènes d'intensités différentes. L'étude des phénomenes locaux fournit une base de données utile pour un développement indutriel judicieux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (198 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 10624
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.