Contribution à l'étude du raisonnement par les systèmes experts : une approche fondée sur la réification des mécanismes d'inférence et de contrôle

par Pierre Tchounikine

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Bernard Causse.

Soutenue en 1990

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'analyse du type de raisonnement que peut proposer un système expert nous a conduit à définir une distinction entre la modélisation de la compétence de l'expert et la représentation de ses performances de raisonnement, cadre dans lequel se situe notre contribution. La définition d'un système dont la trace est une représentation exacte d'un raisonnement précis est particulièrement intéressante dans un contexte d'E. I. A. O. , pour la définition de modules experts. Elle peut également permettre l'étude de la compétence réelle de l'expert, ou encore servir de base à une explication synthétique du raisonnement du système. L'étude de différents travaux relatifs aux capacités de raisonnement des systèmes experts nous permet de montrer le rôle essentiel de la méta-connaissance. Il est à notre sens nécessaire d'utiliser des mécanismes d'inférence et de contrôle spécifiques, définis par rapport aux raisonnements à représenter. La définition d'outils adaptés aux connaissances et à leur mise en oeuvre permet alors de reproduire les spécificités des raisonnements étudiés, et de justifier les inférences réalisées. La mise en oeuvre de cette approche repose sur la représentation exacte des mécanismes nécessaires. Nous proposons de les représenter en opérant une translation des niveaux classiques de representation d'un système expert, c'est-a-dire en réifiant les mécanismes sous forme de règles de production (ou règles d'inférence), qui manipulent, une représentation factuelle des connaissances du domaine. La souplesse de cette approche déclarative permet de représenter des mécanismes originaux, associés à certaines connaissances et/ou objectifs, et ainsi de pallier l'inadéquation de mécanismes prédéfinis. Afin de valider cette approche, nous avons défini et implanté le système EUGENE. Ce systeme propose un ensemble d'actions élémentaires permettant de représenter des règles d'inférence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Pagination multiple [ca 230] p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 10438
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.