Etude en faisceaux moléculaires croisés de la collision réactive d'état à état : O (singulet D) + H2 (X singulet sigma, V) donne OH (X doublet PI et A doublet sigma, V, J) plus H (singulet S)

par Stefan Drawin

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jacques Baudon.

Soutenue en 1990

à Paris 13 .


  • Résumé

    Deux voies réactives, se distinguant par l'état d'excitation électronique du produit OH, sont étudiées en milieu très raréfié pour contribuer a la compréhension des mécanismes réactionnels microscopiques en jeu. Pour la première voie exothermique donnant oh (état fondamental), les niveaux rovibrationnels sont sondes par fluorescence-induite-par-laser; d'autre part, l'établissement d'une carte de flux est assure grâce a l'analyse en angle de la vitesse de oh par mesure du temps-de-vol. Pour la seconde voie, l'endothermicité est surmontée par une excitation vibrationnelle de l'hydrogène sur des niveaux supérieurs à 5, par impact avec des électrons lents. Les niveaux rovibrationnels de OH (premier état excite) sont sondes par analyse en longueur d'onde de la fluorescence spontanée. Dans les deux cas, l'oxygène atomique est obtenu par dissociation de l'oxygène moléculaire (ensemence dans l'hélium comme gaz porteur) dans une décharge radiofréquence


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 130 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1990 039
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.