Conjugaison de phase et mélange d'ondes multi-résonnant en phase vapeur, dans le domaine visible et ultra-violet

par Anne Amy-Klein

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Martial Ducloy.

Soutenue en 1990

à Paris 13 .


  • Résumé

    Ce travail présente diverses études de mélanges d'ondes en milieu gazeux résonnant. La plupart des expériences utilisent une source laser ultraviolette continue, monomode et balayable en fréquence, obtenue par doublage intra-cavité d'un laser a colorant. Nous étudions d'abord le comportement de saturation du mélange résonnant a quatre ondes quasi dégénéré en fréquence avec l'avant: les prédictions théoriques, aussi bien que des expériences sur la raie de résonance infrarouge de la vapeur de césium, montre que dans le cas d'un systeme a deux niveaux le dédoublement Stark est apparent dans les formes de raies. Le comportement se révèle analogue dans l'extension au mélange multi-ondes. Nous présentons ensuite une expérience de spectroscopie par absorption saturée de la raie de résonance u. V. Du magnésium (285 nm), qui fournit une nouvelle détermination de l'écart isotopique. Sur cette même raie, nous avons également obtenu un signal de conjugaison de phase en continu dans l'u. V. Par mélange a quatre ondes dégénéré vers l'arrière. La difficulté de l'expérience provient de la puissance limitée de la source signal proportionnel au cube de l'intensité sonde et de l'intensité de saturation relativement élevée de la transition. Nous décrivons aussi des expériences de spectroscopie de saturation et de mélange d'ondes sur des systèmes résonnants à trois niveaux couplant une transition u. V. Et une transition visible, et analysons les différentes dépendances par rapport a l'intensité u. V. Nous discutons finalement des possibilités d'imagerie avec conversion de fréquence, et notamment de conjugaison de phase avec doublage de fréquence


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 101 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1990 031
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.