La variation microtoponymique en Normandie : étude microtoponymique de l'interfluve défini par les vallées de la Dives et de la Vie

par Dominique Fournier

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jacques Chaurand.

Soutenue en 1990

à Paris 13 .


  • Résumé

    L'ouvrage demontre que la variation microtoponymique pertinente est observable sur le terrain a une echelle relativement reduite. Les donnees utilisees sont issues du depouillement systematique du cadastre napoleonien (debut du xixe s. ) de 80 commune s ou anciennes paroisses de basse-normandie situees entre les vallees de la dives et de la vie (la zone chevauche le pay s d'auge et la plaine de caen, ainsi que le calvados et l'orne). Elles sont completees par des releves de formes ecrites ou orales anterieures et posterieures. La variation est analysee d'un point de vue phonetique, lexical et morphosyntaxique. La variation phonetique est etudiee en fonction des principales lignes d'isoglosses qui traversent ou sont proches du do maine de recherche, et qui caracterisent ou ont caracterise le parler local : ligne joret, traitement de w germanique, de e: et i toniques libres latins, palatalisation recente de k , etc. Le lexique contenu dans la microtoponymie est analyse thematiquement d'un point de vue dialectologique et etymologique. Enfin, la variation de la structure morphosynt axique des microtoponymes et les relations qu'elle entretient avec le type de realite evoquee sont mises en evidence et formalisees. Il apparait que les facteurs de la variation (qui se manifeste inegalement dans le temps et dans l'espace) sont d'ordre dialectologique, historico-geographique et socio-politique. A ceux-ci s'ajoute un phenomene de micro-variation, imputabl e a des modes toponymiques tres localisees.


  • Résumé

    This work shows that pertinent microtoponymic variation is perceptible on a relatively reduced scale, and can be account ed for in most cases. The analysed data consists mainly of the contents of the napoleonic cadastral survey of eighty communes (former parishes , several of which have merged into larger units) in lower normandy, situated between the dives and the vie valleys. Thi s area includes parts of the plaine de caen and the pays d'auge. And straddles the calvados and orne departements. Previous and subsequent oral or written forms complete this data. Variation is analysed from a phonetic, lexical and morphosyntactic point of view. Phonetic variation is studied in relation with the main isoglosses that cross or skim past the concerned area, and which define the local idiom : treatments of latin k + a , germanic w , stressed latin e: and i in open syllables, recent palatalization of k. . . The lexical units appearing in microtoponyms are analysed thematically from a dialectal and etymological point of view. Finally, variation in the morphosyntactic structures of microtoponyms and its relation with the object described are poi nted out and formalized. It appears that the main factors of variation (which have unequal extents in space and time ali ke) are of a dialectal, historical, geographical, social or political nature. Besides these factors, a series of micro-variation phenomena is attributable to very localized toponymic trends.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1400 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1990 004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.