Étude de la toxicité des polynucléaires neutrophiles vis à vis des hépatocytes : démonstration, mécanismes et systèmes protecteurs

par Jean-Philippe Mavier

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Gérard Feldmann.


  • Résumé

    Il a ete montre que les polynucleaires neutrophiles (pn), apres stimulation par des agents varies, pouvaient etre cytotoxiques vis-a-vis de divers types cellulaires. Dans ce travail, nous avons etudie in vitro la toxicite des pn humains vis-a-vis des hepatocytes isoles de rat. Alors que les pn non stimules n'avaient que des effets mineurs, les pn stimules par le zymosan opsonise (zo) ou le phorbol myristate acetate (pma) etaient fortement toxiques vis-a-vis des hepatocytes. Cette toxicite n'etait pas expliquee par la production de metabolites reactifs de l'oxygene mais par la liberation de proteases par les pn. Les antiproteases et l'heparine (qui est connue pour se fixer et inhiber diverses enzymes lysosomiales) diminuaient de maniere importante la toxicite des pn stimules par le zo. A l'inverse, elles n'inhibaient que faiblement les effets toxiques des pn stimules par le pma. Ce resultat etait explique par l'existence, apres stimulation par le pma, de contacts etroits entre pn et hepatocytes, empechant possiblement l'action des antiproteases. La resistance des hepatocytes aux effets des metabolites de l'oxygene etait liee a la presence de systemes de detoxication de l'h#2o#2 en concentrations elevees dans ces cellules. Enfin, les hepatocytes isoles de rats ayant une reaction inflammatoire aigue etaient moins sensibles que les hepatocytes de rats normaux aux effets toxiques des pn stimules par le zo. Ce resultat s'expliquait par une secretion accrue d'antiproteases par les hepatocytes, au cours de la reaction inflammatoire aigue. En conclusion, cette etude montre que les pn peuvent etre cytotoxiques vis-a-vis des hepatocytes et que cette cytotoxicite est due a la liberation de proteases. Ces resultats conduisent a proposer l'hypothese que dans les maladies comportant une infiltration du foie par des pn, comme l'hepatite alcoolique et certaines hepatites medicamenteuses, les pn

  • Titre traduit

    Toxicity of polymorphonuclear neutrophils against hepatocytes : demonstration, mechanisms and protective systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 121-146

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.