Etude moleculaire d'interactions entre des champignons du genre ascochyta et le pois (pisum sativum). Isolement, purification et etude du mode d'action de substances fongiques inhibant la synthese de la pisatine chez le pois

par ANDRIAMANOVONORO A. RAKOTOMAVO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de CHRISTIAN ANDRE FERAULT.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'anthracnose est une des maladies cryptogamiques du pois (pisum sativum). Les symptomes de l'anthracnose sur pois peuvent etre causes par les trois especes suivantes d'ascochyta: a. Pisi, a. Pinodes, a. Pinodella. D'autres legumineuses (feverole, pois chiche, etc. ) sont sensibles aux champignons du genre ascochyta. En presence du fluide de germination de mycosphaerella pinodes (forme parfaite de a. Pinodes), la semence de pois elicitee ne synthetise pas de pisatine (phytoalexine du pois). Les molecules fongiques responsables de cette inhibition sont nommees suppresseurs. Un test biologique rapide pour reveler la presence des suppresseurs, a ete mis au point. Ce test enzymatique a permis de suivre la purification des suppresseurs. Un polymorphisme des suppresseurs est observe chez m. Pinodes et a. Rabei, tandis qu'un seul type de suppresseur semble exister chez les autres ascochyta (a. Fabae, a. Pinodella, a. Pisi). A travers les caracterisations physicochimiques des suppresseurs, ce sont leurs identites biochimique et physiologique qui sont recherchees. Les suppresseurs de m. Pinodes sont de nature glycophosphatidique. Ils favorisent la penetration de l'hyde infectieux chez l'hote. Leur mode d'action dans l'inhibition de la phenylalanine-ammonialyase (ec 4. 3. 1. 5) de rhodotorula glutinis est de type competitif ou mixte. Enfin, leur biosynthese est liee en grande partie a la sporulation ou a la germination du champignon


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 200 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010190
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.