Algorithmes et modèles pour l'estimation de retards non stationnaires

par Mehrdad Pourmir

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Henri Clergeot.

Soutenue en 1990

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le problème étudie est l'estimation d'un décalage temporel entre un signal connu et une conversion retardée et bruit de ce signal, lorsque ce décalage est une fonction rapide du temps. Deux classes de méthodes sont proposées et étudiées qui se présentent comme des alternatives a l'estimation adaptative du retard. La première classe modélise le retard comme combinaison linéaire de fonctions connues. Des estimateurs en maximum de vraisemblance sont dérives pour les coefficients de ce développement fonctionnel, opérant récursivement en temps, ou globalement sur un horizon d'observation fixe. La seconde classe modélise le retard comme une trajectoire issue d'un processus aléatoire de modèle markovien connu. La résolution des équations de filtrage non linéaire associées produit une structure d'estimation récursive, relativement simple a mettre en ouvre


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (79 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure de l'électronique et de ses applications. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : IA7/POU
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010189
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.