Adaptation du muscle strie a l'altitude et a l'entrainement

par Xavier Bigard

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Simon Bouisset.

Soutenue en 1990

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    32 rats males de race wistar furent repartis en 2 groupes de 16 animaux, eleves dans les conditions barometriques locales, ou en altitude simulee par hypobarie (pb=463 torr, 4000 m). Dans chacun de ces groupes, les animaux sont soumis a un entrainement base sur un exercice de nage quotidien de 1 h (sl-t ou ha-t, n=8) ou maintenus sedentaires (sl-s ou ha-s, n=8). A l'issue de 12 semaines de conditionnement, un certain nombre de muscles sont preleves (locomoteur, postural, respiratoire, myocardique) afin d'etudier les modifications histochimiques, structurales et metaboliques induites par l'entrainement en endurance et/ou l'exposition prolongee a l'altitude. Ces principaux resultats ont permis de montrer qu'au niveau des muscles phasiques, l'altitude augmente les capacites glycolytiques et ameliore les possibilites d'extraction de l'oxygene. Il existe un effet important de l'altitude sur les consequences metaboliques et fonctionnelles de l'entrainement au niveau du muscle. L'entrainement pratique en altitude induit une augmentation plus importante de la capacite oxydative et du degre de capillarisation, que lorsque l'exercice est pratique en normoxie. Les proprietes metaboliques et structurales du diaphragme en font un muscle suradapte, insensible aux effets de l'entrainement et de l'altitude. Au niveau du myocarde, l'altitude diminue la capacite d'utilisation des acides gras, alors que le degre de phosphorylation du glucose est augmente. L'entrainement, lorsqu'il est pratique en altitude, annule les adaptations metaboliques liees a l'hypoxie chronique et rend au myocarde des capacites normales des differentes voies metaboliques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 261 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010153
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.