Non-linearites optiques resultant de l'excitation du defaut natif el2 dans gaas

par LAURENT DISDIER

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de GERALD ROSEN.

Soutenue en 1990

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les non-linearites de l'arseniure de gallium (gaas) sont etudiees a la longueur d'onde 1,06 micron en regime nanoseconde et picoseconde. En regime nanoseconde, les porteurs libres (electrons et trous) sont crees par photoionisation des centres profonds el2. Ils provoquent une variation de permittivite du milieu tandis que l'evolution des densites de centres neutres et ionises change principalement l'absorption. L'etude de la reflectivite par une experience de conjugaison de phase montre qu'un troisieme effet doit etre pris en compte pour de forte energie, le mouvement non-lineaire des electrons. Cet effet est etudie dans un echantillon dope n d'arseniure de gallium. Aucune amplification n'a ete observee dans des experiences de melange a deux ondes. En regime picoseconde, la variation de permittivite induite par absorption a deux photons predomine sur les effets presentes precedemment. Nous montrons que les non-linearites sont suffisamment importantes pour obtenir de forte amplification (fois 25) dans un melange a deux ondes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 43 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010105
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.