Embryogenese somatique chez le mais (zea mays l. ) : mise en evidence de facteurs limitants lies a l'environnement gazeux; elargissement de la variabilite genetique utilisable

par PHILIPPE VAIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de G. BELLIARD.

Soutenue en 1990

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez le mais, seul un nombre tres limite de genotypes, dont la lignee a188, exprime une competence pour l'initiation de cals friables embryogenes a un taux eleve. Cela constitue un obstacle important au developpement des cultures de cellules de protoplastes, ainsi qu'a la mise en uvre de manipulations genetiques chez cette espece. Au cours de ce travail, nous avons etudie les facteurs physiologiques et genetiques qui influencent la production et la culture des cals friables embryogenes (cals de type ii). Un protocole standard permettant l'initiation et la culture des cals de type ii, a partir d'embryons zygotiques immatures de la lignee a188, a ete mis au point puis caracterise qualitativement et quantitativement. Les tissus de mais cultives in vitro produisent de l'ethylene et du gaz carbonique en quantites suffisantes pour provoquer leur accumulation dans l'atmosphere des cultures a des doses physiologiquement actives. L'exces de gaz carbonique et d'ethylene in vitro limite a la fois l'initiation des cals friables embryogenes et leur aptitude a la regeneration de plantes. Le controle biochimique du metabolisme de l'ethylene par l'aminoethoxyvinylglycine ou le nitrate d'argent permet d'augmenter l'initiation (5 a 10 fois) et l'aptitude a la regeneration (3 fois) des cals de type ii, en inhibant respectivement, la production ou l'action de l'ethylene in vitro. Dans nos conditions experimentales, l'action de l'ethylene ne semble pas liee a une modification du metabolisme des polyamines. Nous avons egalement mis en evidence un effet synergique positif entre la proline et le nitrate d'argent. Le controle du metabolisme de l'ethylene durant la culture in vitro s'est revele efficace pour plusieurs genotypes de mais. Ainsi, des clones de cals friables embryogenes ont pu etre obtenus a partir d'hybrides f1 et de retrocroisements entre la lignee a188 et des lignees recalcitrantes pour l'initi


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 172 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010028
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.