Genese et evolution de mineraux secondaires en zone non saturee carbonatee. Etude geochimique et isotopique de la zone non saturee de la craie de champagne

par MARC MOULIN

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Laurent Dever.

Soutenue en 1990

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Trois sites implantes dans la craie senonienne de champagne (un site en milieu naturel, deux sites sous cultures) ont ete utilises pour etudier les interactions entre la craie, les solutions percolantes et l'atmosphere de la zone non saturee a travers les variations chimiques et isotopiques de ces trois phases. Les solutions se deplacent verticalement selon un modele de type piston dominant dans les vingt metres de la zone non saturee. Le systeme calco-carbonique triphase crayeux est ouvert sur le co#2 de la phase gazeuse (presente seulement dans les fissures) dans les cinq premiers metres, ferme sur cette phase en dessous. L'etude isotopique des solutions et du co#2 dans les sites sous cultures prouve le desequilibre induit par les pratiques culturales sur la chimie du syteme. Des pics de teneurs concernant la plupart des especes en solution sont clairement visibles et relies aux evenements agricoles ayant affecte le site des quarante dernieres annees. L'etude des parametres chimiques et isotopiques des trois phases dans le site en milieu naturel montre l'existence de deux zones de part et d'autre de 10 m de profondeur: entre la surface et 10 m, le taux de dissolution de calcite est superieur a celui de precipitaiton; la situation s'inverse entre 10 m et la nappe. Le strontium s'avere etre un bon indicateur de dissolution-precipitation d'un systeme calco-carbonique pur. Les teneurs en carbone 14 du carbone dissous des solutions montre que le temps de residence du carbone dans la zone non saturee est identique a celui de l'eau et des elements conserves en solution (entre 30 et 40 ans)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 133 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010019
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.