Localisation et transport intracellulaire du recepteur de la prolactine dans la glande mammaire : etude immunocytochimique en microscopie photonique et electronique

par TOURIA SEDDIKI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Michèle Ollivier.

Soutenue en 1990

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La localisation des recepteurs de la prolactine dans la glande mammaire est etudiee par des techniques d'immunocytochimie pendant le cycle gestation-lactation. Plus de 70% des recepteurs mis en evidence sont intracellulaires. Cette localisation est modifiee apres un traitement in vivo des lapines par la bromocryptine, in vitro par la monensine et apres un regime carence en acides gras polyinsatures. L'endocytose du recepteur est etudiee par l'intermediaire de l'hormone et des anticorps antirecepteurs conjugues a la biotine ou a l'or colloidal. Quand l'endocytose de la prolactine est bloquee dans un compartiment prelysosomal, l'effet stimulant de l'hormone sur la secretion des caseines n'a pas lieu. Aucun des deux anticorps antirecepteurs etudies ne mime l'effet secretoire de l'hormone. Nos resultats suggerent que l'internalisation de l'hormone et/ou du recepteur et les effets biologiques sont deux phenomenes interdependants


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 173 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.