Localisation d'origines de replication chromosomiques dans le genome de physarum polycephalum

par MARIANNE BENARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Gérard Pierron.

Soutenue en 1990

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les unites de replication des chromosomes eucaryotes sont encore mal connues, en grande partie du fait qu'elles sont actives seulement pendant une courte periode du cycle cellulaire. Dans ce contexte, la synchronie naturelle de la replication des chromosomes dans le plasmode de physarum polycephalum peut en faciliter l'etude. Nous avons teste la theorie qui stipule que le temps de replication d'un gene controle son activite transcriptionnelle. Selon cette hypothese, la replication precoce serait necessaire a l'expression des genes, tandis que la replication tardive d'un gene empecherait son activite. Par hybridation de sondes adnc avec l'adn provenant d'un plasmode en phase s, traite in vivo par la bromodeoxyuridine, nous avons etabli le temps de replication de 10 genes de physarum dont l'expression est regulee au cours du developpement. Bien que nos resultats indiquent que les genes actifs sont preferentiellement repliques en debut de phase s, nous avons demontre que deux genes activement transcrits sont repliques tardivement. Cette observation n'est pas compatible avec un modele de la differenciation base sur un temps de replication different pour les genes actifs ou inactifs. Nous avons ensuite analyse 2 replicons actives a l'initiation de la phase s et contenant un gene actif. La denaturation de preparations d'adn hautement synchrones, suivie d'une hybridation sur filtre, nous a permis d'etablir la cinetique d'elongation de ces 2 replicons. De plus, nos resultats demontrent qu'une origine de replication fonctionnelle est situee a proximite de chacun de ces 2 genes. Nous avons clone les deux domaines genomiques dans un phage lambda afin d'etudier la relation spatiale entre ces genes actifs et leur origine de replication


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 321 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-009916
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.