Calibration par lasers de la chambre a projection temporelle (tpc) de delphi et mesure des parametres du zo par l'etude de ses desintegrations hadroniques

par Marie-Hélène Gros

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean-Marie Bernard.

Soutenue en 1990

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail presente dans cette these a ete effectue sur l'experience delphi situee sur le collisionneur electron-positron lep. Nous debuterons par une description de l'appareillage, de l'acquisition, du declenchement utilises en 1989 et de leurs performances. Nous continuerons par une presentation detaillee du detecteur de traces chargees la chambre a projection temporelle. Son bon fonctionnement repose sur un controle precis de la qualite du champ electrique et sur la connaissance a quelques pour mille de la vitesse de derive des electrons dans le gaz utilise (80% argon-20% methane). Ces deux buts sont atteints grace a l'utilisation de lasers ultraviolets qui simulent le passage de traces dans le detecteur. Nous decrivons les etapes franchies tout au long de ce travail depuis la prise de donnees jusqu'a l'analyse finale et l'obtention de la vitesse de derive: 66. 67 mm par microseconde. L'autre partie de cette these porte sur la mesure des parametres du z vecteur de l'interaction faible. Nous commencerons par decrire les predictions theoriques du modele standard ainsi que les corrections radiatives qui entrent en jeu dans la desintegration hadronique du z. Nous presenterons ensuite la methode utilisee pour connaitre la luminosite integree et la selection des desintegrations hadroniques. En combinant ces informations nous determinerons la section efficace experimentale de desintegration du z en hadrons. En ajustant sur ces donnees la forme theorique prevue par le modele standard il est possible de determiner la masse, la largeur et la section efficace de born au pic. Nous obtenons: m=91. 171+/0. 030+/0. 30 gev; l=2. 511+/0. 065 gev; s#0=41. 6+/0. 7+/1. 1 nb. En utilisant ces divers resultats et en les combinant aux predictions du modele standard nous pouvons exclure ) 95% de confiance l'existence d'un quatrieme neutrino de masse inferieure a 38 gev/c#2


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 34 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-009900
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.