Les instabilites du champ magnetique terrestre au cours du quaternaire : inversions, evenements et fluctuations de l'intensite

par Emmanuel Tric

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Carlo Laj.

Soutenue en 1990

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est une contribution a l'etude du comportement du champ magnetique terrestre au cours du quaternaire tant en ce qui concerne les periodes d'instabilites directionnelles (inversions et evenements) que les periodes stables. Les trajectoires du pole geomagnetique virtuel (pgv) associees a la transition superieure d'olduvai et a l'evenement du blake echantillonnes dans le bassin mediterraneen sont confinees sur deux bandes de longitude presque antipodales dont l'une est situee sur les ameriques. La coincidence de ces trajectoires avec celles deja obtenues pour ces memes transitions par d'autres auteurs en d'autres points du globe suggerent que les processus physiques qui ont conduit a ces deux periodes de transitions etaient sensiblement les memes et que, contrairement aux idees admises une composante dipolaire non axiale importante etait presente dans la composition harmonique du champ transitionnel. Par ailleurs, l'examen de l'ensemble des enregistrements sedimentaires d'inversions d'age different et echantillonnes en des sites geographiques distincts publies dans la litterature revele qu'environ 60% des trajectoires des pgv sont confinees dans ces deux memes bandes de longitude. Cela suggere que les mecanismes d'inversion ont persiste sur des intervalles de temps tres longs. L'ensemble de ces resultats suggere la presence d'une interaction noyau-manteau dans le processus d'inversion. Par ailleurs nous avons montre qu'au cours des 80000 dernieres annees l'intensite du champ a ete en moyenne plus faible que le champ actuel, avec en particulier trois minima tres marques a 21000, 39000 et 60000 ans. Cette faible intensite du champ geomagnetique a ete la cause d'une augmentation de la concentration du #1#4c atmospherique, et par consequent d'un rajeunissement des ages #1#4c qui est estime a environ 2000 a 3000 ans pour la periode comprise entre 18000 et 45000 ans

  • Titre traduit

    Instabilities of the magnetic field during the quaternary: reversals, short events and intensity fluctuations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 231 REF

Où se trouve cette thèse\u00a0?