Synthese et etudes structurales de nouveaux complexes polyhydroxamiques du fer(3) potentiellement utilisables en imagerie par resonance magnetique nucleaire

par FREDERIC CHAUBET

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Alain Gaudemer.

Soutenue en 1990

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au-dela des progres technologiques, l'utilisation de l'irm pour le diagnostic medical a rapidement necessite l'emploi de substances chimiques nouvelles. Parmi celles-ci, les complexes d'ions paramagnetiques font l'objet a l'heure actuelle des etudes les plus nombreuses. Le probleme principal consistant a proteger l'organisme de la toxicite des ions metalliques paramagnetiques, nous avons porte notre choix sur des ligands specifiques du fer(3): les acides polyhydroxamiques. Ces composes conduisent a des complexes du fer(3) presentant une tres grande stabilite thermodynamique sur un large domaine de ph. Nous avons synthetise une serie de dihydroxamates, analogues de l'acide rhodotorullique, un siderophore naturel qui donne avec le fer(3) un complexe binucleaire de formule generale fe#2l#3 ou chaque ion ferrique se retrouve dans un environnement octaedrique. Ces nouveaux ligands sont obtenus par condensation de l'acide 4-chloro-2,6-pyrine dicarboxylique avec deux residus n-amino-n-acetylhydroxylamine en position 2 et 6. Nous avons prepare 4 ligands par substitution de l'atome de chlore en position 4-chloro-2,6-pyridine dicarboxylique par 4 substituants differents: o-c#2h#5, o-nc#5h#1#1, o-nc#3h#6cn, onc#4h#8nh#2hcl auxquels nous avons ajoute le ligand prepare a partir de l'acide 2,6-pyridine dicarboxylique. L'etude en solution des complexes de fer(3) realises in situ a partir de ces ligands, a l'aide de la spectrophotometrie visible et de la voltammetrie cyclique, a confirme leur structure binucleaire fe#2l#3 a ph 7. La presence de deux centres paramagnetiques non interagissant par molecule de complexe representerait un bon compromis entre une relaxivite efficace et une toxicite limitee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 158 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-009846
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.