Electrostatique et dynamique des proteines

par Thomas Simonson

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de GERARD BRICOGNE.

Soutenue en 1990

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous presentons une analyse theorique et numerique des proprietes dielectriques internes des proteines. Nous partons de l'hypothese selon laquelle les proprietes dielectriques locales varient a travers la proteine de facon a contribuer a son activite biologique. Pour tester cette hypothese, nous introduisons la susceptibilite generalisee de la proteine en reponse a une charge ponctuelle. Nous decrivons les proprietes dielectriques de la proteine par un modele standard. Les degres de liberte electroniques sont decrits par un jeu de polarisabilites atomiques; les degres de liberte de position des atomes sont decrits par mecanique moleculaire. Nous admettons que la relaxation interne de la proteine peut etre calculee independamment de celle du solvant. Si les fluctuations atomiques sont harmoniques, alors la susceptibilite est obtenue sous forme analytique. Quatre helices alpha sont etudiees, dont trois jouent un role in vivo dans la fixation de ligands charges. Nous montrons que la relaxation dielectrique intramoleculaire, et sa variation spatiale, peuvent en effet jouer un role dans cette fixation. Nous considerons le transfert electronique entre ferri- et ferro-cytochrome c. La relaxation intramoleculaire ne contribue que 1 kcal/mol a l'energie de reorganisation. La molecule possede une faible susceptibilite dans toute sa partie centrale. Dans ce cas, la variation spatiale de la susceptibilite a un role fonctionnel clair. Nous presentons des resultats preliminaires sur le disque de proteine du virus de mosaique du tabac. L'interaction du disque avec les charges des phosphates du rna viral est etudiee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 336 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-009808
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.