Aux origines d'une facon de voir. Du desir a la volonte de filmer

par RINA SHERMAN

Thèse de doctorat en Cinéma

Sous la direction de Jean Rouch.

Soutenue en 1990

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce tratail autobiographique, ou seuls les ecarts sont retenus comme ayant valeur d'historicite, l'enchainement de souvenirs ordonne un canevas ou se conjuguent les paysages originaire de la vision de l'auteur. La genese de cette vision peut se situer a plusieurs moments : soit parmi les origines lontaines; soit au cap, lieu de naissance; soit encore a paris, lieu d'exil et jonction inexorable entre le passe, les origines et l'avenir. Issue d'une famille afrikaans et calviniste, l'auteur s'attarde sur quelques tableaux: une enfance doree que marquent de premieres de desarroi au pied de la montagne dite table, puis une jeunesse a johannesbourg, le tout ponctue de voyages dans le kalahari, lieux ou habitaient les aieuls de l'auteur. D'un premier souvenir reconstitue, ou, "perdue dans un lit de roses" a l'age de trois mois, en passant par la decouverte, dans un film, de la segregation raciale, l'auteur detaille quelques extravagances des peuples de ce pays. Ce travail, sorte d'inventaire de traces, represente le passage du desir de partager l'experience vecue a la volonte de la transposer au cinema. Il s'agit donc du souci de recreer un phenomene social aux multiples aspects dans pays dont le moralisme fait le sacrifice des valeurs humaines. La transparence devenant source d'abstraction de la realite de l'autre.


  • Résumé

    In this autobiographic work where only deviations are retained as having historicity, a succession of souvenirs creates the groundwork within which the original landscapes of the author's vision are inflected. The genesis of this vision could be situated at various points : either with its remote origins; or in cape town, the author's place of birth; or even in paris, place of exile end relentless junction between past origins and the future. Born of an afrikaans calvinist family, the author lingers over a few tableaux : a gilded childhood marled by the first impressions of disarray at the foot of table mountain, followed by the author's youth in johannesburg, both these periods punctuated by journeys to the kalahari where her grandparents lived. From a first reconstructed souvenir where "lost in a bed of roses" at the age of three months, in passing by her discovery of racial segregation in a film, the author details a few extravagances of the peoples of her country. This work, a sort of inventory of traces, represents the passage from the desire to share her life experience to the will to transpose it onto film. It is here a matter of concern to recreate a multi-facetted social phenomenon of

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.