Le monde arabe face au mouvement national palestinien

par Rachid Baita

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Maurice Robin.

Soutenue en 1990

à Paris 10 .

Le jury était composé de Albert Bourgi.


  • Résumé

    L’objet principal de cette recherche concerne l'étude des interférences et influences réciproques entre deux concepts clés de l'histoire politique du monde arabe : son unité et sa solidarité a l'égard de la question palestinienne. Aux origines de cette solidarité que témoigne le monde arabe, réside le mythe unitaire. Le panarabisme, qu'il soit dynastique ou idéologique, a toujours fait de l'affaire palestinienne un problème secondaire ne requérant aucune analyse spécifique ni solution propre et qui resta ainsi subordonne a l'exigence préalable de l'unité arabe. Le déclin du panarabisme à partir de 1967 aura deux conséquences majeures : la première est la naissance du "palestianisme" entendu comme volonté d'affranchissement de la tutelle arabe. La deuxième conséquence concerne la nouvelle configuration du monde arabe évoluant ainsi vers un polycentrisme marque par l'émergence de nouvelles puissances (Syrie, Arabie Saoudite) et par une approche plus pragmatique de l'unité. De manière concomitante, se dessine un recentrage du conflit proche oriental autour des deux principaux acteurs : Israël et L'O. L. P. Avec un désengagement progressif des pays arabes vis-à-vis de l'affaire palestinienne.

  • Titre traduit

    The national palestinian movement and the arab world


  • Résumé

    She main subject of this research consists in the study of the mutual influences between two key concepts which summarize the history of the arab world: its unity and its solidarity about the palestinian affair. The panarabism, since the decline of the Ottoman Empire, has put the myth of unity at the top of political priority. The palestinian question doesn't require any specific solution and analysis. When the panarabism collapsed in 1967 two major consequences emerged: the first one is the birth of the "palestianism" which is a refusal and rejection of the arabs'auspices. The palestinians would have to consider the myth of unity and demand liberation. The second consequence concerns the new configuration of the arab world: with the emergence of new powers (syria, saudi arabia) and a more pragmatic approach of the unity. This leads to the conclusion that the conflict in the Middle East is now transfered towards israel and the plo with a progressive non-involvement of the arab countries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([15]-437-[24] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 432-437. Notes bibliogr. Annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T90PA10033

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 1634
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PARIS.DR.1990
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GM1601-1990-393-1 à 3/
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.