L'utilisation de l'histoire dans le théâtre de Jean-Paul Sartre

par Guene-Sang Jang

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de André Blanc.

Soutenue en 1990

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette étude peut être intitulée aussi comme une réflexion sur la dimension de l'histoire dans l'évolution du théâtre sartrien. Six pièces de Sartre sont caractéristiques à cet égard et illustrent en gros trois étapes différentes : Bariona ou le fils du tonnerre, Les mouches, pièces écrites pendant l'occupation sous les formes symboliques, Morts sans sépulture, Les mains sales, celles présentées sous les formes de l'actualité et dépouillées, et Le diable et Le bon dieu, les séquestres d’Altona, comme celles d'un dramaturge éprouvé, rejoignant le genre historique. Ce point de vue "impose" une étude diachronique sur l'évolution de l'esthétique théâtrale de l'auteur. Le refus du genre "rétrospectif" dans le manifeste de 1947 sera suivi de la reconnaissance tardive du théâtre historique, telle que l'on voit dans la dernière interview sur son théâtre, accordée en 1979. Ce refus qui est aussi celui du théâtre mythologique se manifeste dans une série de pièces d'actualité sans exclure néanmoins une dimension historique, mais Sartre sera "de plus en plus acquis au théâtre historique", d'une part, par le besoin du climat historique - apte à la réflexion sur la morale - et, d'autre part, par le besoin de la distanciation qui rend possible la réflexion politique a deux niveaux : historique et actuel, ou formel et allusif. Chemin faisant, la lecture des pièces sartriennes se formule dans nos propositions, telles "lecture historique" et "lecture intertextuelle".

  • Titre traduit

    The use of the history in Jean-Paul Sartre's theatre


  • Résumé

    This work can be entitled also as a reflexion on the dimension of history in the theatre of sartre. In this regard, his six pieces are characteristic, showing three different periodes. Firstly, Bariona or The son of thunder, the flies, secondly, Deaths without sepulture, Red glove and finally, The demon and the good god, The prisoners of Altona. This point of view "impose" a diachronical study on the evolution of his esthetic. The reject of "retrospectif" genre, shown in the declaration of 1947 will be followed by the slow moving toward the historical theatre. Historical climate is suitable to the reflexion on the moral, and "distance" makes the political reflexion possible in two degrees : historical and actuel, or formal and allusive. So, this lecture of sartrien theatre can be formulated such as "historical lecture" and "intertextuel lecture". Historical and mythic frames outline ficticios stories. In spite of the author's anachronical attitude, in general, it's also possible to see his respectful description regarding historical facts, and historicity is revealed slowly. In this regard, his discovery of epical theatre and historical theatre is significant, and his care for the popular theatre based on the subjectivity can be explained.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 352-363. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T90PA10024
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.